FONDAFIP > Colloques > Les colloques en France
1234

Compte-rendu du colloque « Les modes alternatifs de financement des collectivités locales » Paris, conseil régional d’Ile-de-France Mercredi 13 décembre 2017

Retrouvez le compte-rendu, les photos et les vidéos du colloque. 

 

Lors des allocutions d’ouverture,Patrick Brenner, Administrateur, Région Ile-de-France, après avoir remercié le professeur Michel Bouvier, président de FONDAFIP, Directeur de la Revue française de Finances Publiques, a souligné l’importance et l’intérêt du thème retenu pour ce colloque. Éric Portal, Président du Conseil d’Orientationstratégique de l’AFIGESE, qui représentait Françoise Fleurant-Angba, Présidente de l’AFIGESE, s’est interrogé que détient le financement alternatif au sein des finances locales. Dans son rapport introductif, le Professeur Michel Bouvier a rappelé que les finances publiques sont un facteur essentiel de changement et une grille de lecture de ces dernières. Il a observé que nous sommes désormais au cœur d’une transition de nos sociétés confrontées à un certain nombre de défis au nombre desquels on doit relever une globalisation déjà ancienne, l’explosion démographique, l’automatisation qui bouleverse le travail traditionnel, le numérique en pleine expansion. Selon le Professeur Bouvier, il ressort de ce contexte une fragilisation des États, une menace sur l’organisation territoriale et une remise en cause fondamentale qui doit aboutir à une refondation du financement de l’organisation des administrations locales.

 

La première table ronde présidée par Marie-Christine Esclassan, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Secrétaire générale de FONDAFIP, avait pour thème« Les ressources locales à l’ère du numérique». Danielle Bourlange, Directrice générale de l’Agence du patrimoine immatériel de l’État, a présenté l’action de son institution au travers de plusieurs exemples (Louvre Abu Dhabi et le tournage du film « Dunkerque »). Thomas Eisinger, Administrateur de l’AFIGESE, a commenté l’importance des grilles tarifaires à l’ère du numérique en soulignant les facteurs de tension de ces deux notions. Aurélien Dehaine, Chef du pôle Fiscalité indirecte et concours de l’État à la Mairie de Paris a livré une réflexion sur les acteurs du numérique soumis à l’impôt local et notamment sur la taxe de séjour qui peut être considérée comme un levier dans la mobilisation des ressources fiscales.

 

La deuxième table ronde présidée par Éric Portal, Président du Conseil d’Orientationstratégique de l’AFIGESE, était consacrée au thème suivant : « Quelle autonomie de gestion pour l’avenir ? ». Nicolas Lesur, Vice-président de l’asso­ciation des financements participatifs France et fon­dateur d’Unilend, a exposé l’essor et l’impact du crowdfunding. Aurélie Reder, Responsable mécénat culturel à Metz Métropole, a développé les principaux enjeux et perspectives du mécénat pour Metz métropole. Emmanuel Julien, Président du directoire de SERGIES, a commenté les spécificités de l’entreprise SERGIES dans le cadre d’un exemple d’exploitation d’une politique publique par une société privée.

 

Les allocutions de clôture ont été prononcées par Marie-Christine Esclassan, Michel Giordano et Patrick Brenner.

 

 

Compte-rendu réalisé par Alexandre Dumont

Téléchargement(s)

Confirmation d'envoi

Madame, Monsieur,
votre message a bien été envoyé.
Nous y donnerons suite dans les plus brefs délais.

×
Contactez Fondafip

Fondafip est à votre écoute.
Utilisez ce formulaire pour toute demande, inscription ou remarque sur le site.

×